Solaire

Une maison solaire pour la planète

SOLAIRE

La maison solaire ILAND possède plusieurs systèmes de production d’énergie. Combinés entre eux, ils forment un ensemble qui se complète en fonction de l’environnement et de la zone climatique du site de construction. Pour cette raison, il n’est pas possible d’avoir un seul concept applicable à toutes les maisons. Plusieurs variables viendront se combiner lors de chaque construction afin de trouver la meilleure solution possible pour chaque projet. Néanmoins et de manière plus générale, une maison solaire se compose de :

télécharger le PDF 

1. Une enveloppe thermique : cette composante est un gage de qualité, mais surtout un atout afin de réduire les coûts d’énergie. En effet, ce type de maison n’échange que peut d’énergie avec l’extérieur. La chauffer devient donc beaucoup plus facile. Dans ce cas de figure, on coupe tous les ponts de froid de la structure. Cela évite les infiltrations d’air. Nous optons pour aussi pour des fenêtres à triple vitrage qui réduisent les déperditions d’énergie. Nos murs ont une résistance thermique d’au moins R-40. Nos planchers sont certifiés R-60 et nos plafonds R-70. La qualité thermique de l’enveloppe permet de réduire les déperditions thermiques autant l’hiver que l’été.

2. De panneaux solaires photovoltaïques. Ces panneaux captent la lumière du soleil pour la transformer en électricité qui sera injectée dans le réseau électrique ou bien stockée dans des systèmes de batteries.

3. Des panneaux solaires thermiques ou chauffe-eau. Ces panneaux solaires captent la chaleur du soleil pour chauffer du glycol qui circule à l’intérieur du panneau. Le serpentin de glycol, installé en circuit fermé, passe dans un ballon qui contient de l’eau. Celle-ci se réchauffe au contact du serpentin. L’eau du ballon servira ainsi d’eau chaude pour la cuisine et les salles de bain. Le glycol chaud peut également être récupéré dans un chauffage de sol.

 

4. De panneaux solaires thermiques ou chauffe-air. Ce type de panneau solaire permet de capter la chaleur du soleil afin de chauffer l’air qui passe dans le panneau. L’air chaud est ensuite injecté directement dans la maison par le système de ventilation.

5. Une ventilation ou un échangeur d’air double-flux (VRC) permet de puiser l’air directement de l’extérieur et de le réchauffer au contact de l’air intérieur qui est ensuite expulsé lors du renouvellement d’air de la maison. Cet un échangeur d’air performant renouvèlera l’air de la maison tout en évitant de réduire la température interne de la maison.

6. Un puits canadien. Appelé au Canada « puits provençal », cette invention date de l’époque romaine. Ce puits permet de capter de l’air tempéré sous terre grâce à un simple tube creusé dans le sol autour de la maison. Entre 10 et 15 pieds de profondeur, la température est généralement stable autour de 10 à 15°C. L’air ainsi aspiré dans la maison est déjà chaud en hiver. En passant par le VRC, c’est une occasion supplémentaire d’économiser des frais de chauffage.

7. Un poêle à bois ou aux granules. Ce système est installé dans la maison, soit dans le au séjour comme élément d’ornement, soit dans le sous-sol comme système principal. Ce poêle peut être équipé de récupérateurs de chaleur qui sont eux-mêmes reliés aux panneaux solaires thermiques. Cet ensemble permet la nuit ou lors de périodes de pluie de produire de la chaleur en lieu et place des panneaux solaires.

8. D’autres solutions comme la géothermie, le butane et la biomasse peuvent encore être utilisées dans une maison solaire comme systèmes d’appoints au système principal. Le tout en fonction des besoins spécifiques en énergie de la maison et du mode de vie de l’utilisateur, afin que la maison lui procure du confort sans demander trop d’efforts pour sa manutention.

CONCEPTION

Les maisons solaires de ILAND sont intégralement construites en usine et transportées finies sur site. Elles sont habitables en 3 à 5 jours. Elles se gèrent par téléphone portable et offrent une économie d’énergie de 10 à 15 fois plus importante qu’une maison du marché, mais au prix du marché ! L’objectif de ILAND est d’industrialiser des maisons solaires écologiques afin de les rendre accessibles au consommateur. ILAND crée, la maison de demain…MAINTENANT

Objectif, supprimer les chantiers

Construire des maisons sur chantier pose de nombreux problèmes, notamment par la dépendance de la météo et des saisons. En d’autres termes, si l’on tient compte de tous les facteurs influents sur un chantier, soit les délais et la planification de l’intervention des contracteurs, les retards, la difficulté de trouver de la main d’œuvre qualifiée, la météo défavorable, les hivers trop long et les étés pluvieux, etc., font de la pratique du chantier un art difficile notamment dans la maîtrise des coûts.

Maisons intelligentes par les technologies intégrées

Nous équipons toutes nos maisons de technologies intégrées communément appelées « domotique ». Elles gèrent votre maison pendant votre absence.

Pourquoi iLAND

« i » pour intelligent, « Land » pour espace! Une maison iLAND est un espace intelligent!

Maisons intelligentes dans leur méthodes de construction

Les maisons sont composées de modules de structure autoportante. Elles sont économes en énergie et solaires. Pour leur chauffage, elles ne coûtent rien. Plus jamais de factures d’électricité impayables!

Maisons intelligentes dans leur composition

Nos maisons sont presque intégralement recyclables, car elles ne contiennent pas de matériaux polluants ou toxiques. L’isolation est écologique, les fenêtres triple vitrage et les finitions intérieures en matériaux nobles tels que le bois et la céramique.